Partager

La guerre du Golfe ou guerre du Koweït est un conflit qui opposa l’Irak de Saddam Hussein à une coalition de 34 États, soutenue par l’Organisation des Nations Unies(ONU), entre 1990 et 1991. La victoire prévisible de la coalition entraîna la libération du Koweït. L’invasion en 1990 par l’armée irakienne avait provoqué le déclenchement du conflit et lors duquel la coalition internationale utilisa sa suprématie aérienne pour détruire le complexe militaro-industriel de l’Irak une attaque terrestre limitée lancée à partir de l’Arabie saoudite.

Dans les effectifs de la coalition (938 545), le Sénégal comptait 495 hommes dont 92 tués dans un crash d’un C-130 de l’armée saoudienne.

Dix-huit (18) ans après les malheureux événements, les familles des défunts poursuivaient toujours la bataille judiciaire pour obtenir réparation des préjudices subis. Contre ce qu’elles qualifient de détournement, ces familles dénonçaient que des quatre-vingt-onze (91) milliards de francs CFA déboursés par des pays du Golfe en guise de dédommagement des familles des militaires morts en mission, et encaissés par l’État du Sénégal, elles n’avaient reçu que des miettes sont allées aux ayants droits, précisément zéro virgule cinq pourcent (0,5% ), soit une enveloppe de cinq cents (500) millions de francs CFA répartie entre les familles des victimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE