Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Un an après le crash de Missirah (Fatick), l’enquête n’est toujours pas bouclée. La révélation a été faite par l’ex-maire de Ziguinchor qui a perdu 6 membres de sa famille dans cet accident.

Publicité
Publicité

«L’enquête se poursuit, elle n’est pas encore été achevée, elle est longue, mais elle se poursuit, elle n’est pas encore arrêtée. Nous attendons les conclusions de cette enquête pour savoir exactement les causes de cet accident. Pour l’instant, nous n’avons pas encore de résultats, nous attendons », révèle Robert Sagna. L’ex-maire de Ziguinchor de rassurer que toutes les victimes blessées ont été prises en charge par le Gouvernement. «Le ministère des Forces armées, le chef d’Etat major chargé des Transports aériens de l’Armée de l’air, le Gouvernement d’une manière générale, fait ce qu’il a à faire. On n’a pas noté de difficultés majeures, les choses se poursuivent au point de vue de la prise en charge », informe-t-il. Il ajoute : «Il n’y a plus personne à l’hôpital, ici à Dakar, deux ou trois sont à l’étranger pour parfaire leur soin, les choses se passent normalement ». L’assurance a été saisie et cette assurance est en train de faire ce qu’elle a à faire, déjà certaines victimes ont commencé à percevoir leurs indemnités, il n’y a pas de difficultés majeures».
Assane SEYE-Senegal7

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE