Partager
Exif_JPEG_420
Publicité Home Page
Publicité 3

Le Parti de l’unité du rassemblement (Pur) a publié, hier, une déclaration relative aux incidents dramatiques survenus à Tambacounda, avec les militants de Benno Bokk Yaakaar (Bby). Selon leur service de communication, le ministre de l’intérieur et le camp présidentiel sont les principaux responsables  de ce qui s’est passé dans la capitale orientale.

Publicité
Publicité

Depuis l’étape de Kolda, dans le cadre de la campagne  pour l’élection présidentielle, le candidat du Pur subit des sabotages qui entravent le déroulement normal de ses activités. Après avoir été empêché de continuer sa caravane à Kolda avec l’arrivée de Macky Sall, cette tentative de provocation a continué depuis lors »,a constaté d’emblée le Directoire de campagne d’El Hadji Issa Sall. « C’est ainsi que ce matin du 11 février, nous avons subi des attaques de la part des militants de Bby à Tambacounda, occasionnant la mort de trois personnes et de plusieurs blessés et de la destruction de nos voitures. Nous  déplorons ces pertes de vie humaine et appelons la justice à faire son travail », peut-on lire dans le communiqué. Aussi, le Pur dit prendre « comme témoin  l’opinion nationale et internationale que le ministre de l’intérieur, Aly Ngouye Ndiaye, sabote le processus électoral en minimisant la sécurité des candidats de l’opposition.,informe Wox Populi. Sa responsabilité est engagée dans ces événements malheureux mais aussi à tout ce qui arrivera plus tard ».

Assane SEYE-Senegal7

 

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE