Partager

Selon Mously Ndiaye la femme d’un immigré qui vit au quartier Mbacke Khewar. Le maire de la commune l’a agressé  jeudi après-midi dans son propre bureau sis à la mairie. Abdou Mbacke Ndao devrait dit-elle répondre dans les prochains jours du délit de coups et blessures volontaires sur sa personne. Son seul tort ajoute-t-elle est de lui réclamer son argent.

Tout  est parti d’échanges de propos aigre doux entre lui et l’édile de Mbacke.  Mme Seck Mously Ndiaye qui réclame à la mairie plusieurs mois d’arriérés de location de sa maison conventionnée par la commune pour abriter la maison de justice de Mbacke peine à rentrer dans ses fonds. Venus réclamer son dû, elle soutient que le maire l’a bousculé avant lui occasionner une fêlure au bras gauche qui a cogné la porte d’entrée du bureau du maire. Munie d’un certificat médical, Mme Seck a déposé ce vendredi une plainte au parquet de Mbacke pour coups et blessures volontaires  ayant occasionné une incapacité de travail de 07 jours.

Le maire interpellé affiche sa surprise et dément toute agression contre cette dame. Abdou Mbacke Ndao menace même de déposer une plainte pour diffamation.

Affaire à suivre……

LAISSER UN COMMENTAIRE