Partager
Aida Mbodj déclare ne pas croire qu’on puisse brandir avec fierté une constitution approuvée par 38 % des populations dans un entretien avec l’Obs de ce jour. “Le Oui a gagné comment ? Dans les bureaux fictifs qu’on a pu déceler à partir de la variation du nombre de bureaux annoncés par le ministre de l’Intérieur, la commission nationale de recensement des votes, mais surtout le Conseil constitutionnel. Cette différence relève d’au moins 700 bureaux fictifs. Et si on devait faire un calcul rapide de 500 voix de différence par bureau, cela allait faire 350 000 voix, alors qu’ils n’ont dépassé le camp du Non que de 500 000 voix. Donc, s’il n’y avait pas ces bureaux fictifs, le Non allait l’emporter. Et ma conviction est qu’aujourd’hui c’est le non qui a gagné”

LAISSER UN COMMENTAIRE