Partager
ANNONCE

Présidant la finale de football la zone 11 en sa qualité de maire de Notto Diobass, le ministre du Commerce, Alioune Sarr, pense qu’il ne pas faut que les gens continuent de disserter sur des détails. Selon lui, « la date du référendum importe peu ». Le plus important, à ses yeux, c’est le fondement des 15 réformes annoncées par le Président de la République, Macky Sall.

« Nous sommes tous témoins dans un passé récent que le Sénégal était caractérisé par un tripatouillage constitutionnel incessant. Le président Macky Sall a prévu l’intangibilité de la forme de la République, mais également de la durée du mandat et de son renouvellement. Personne ne pourra demain, vêtir un chapeau monarchique pour imposer des mandats infinis puisqu’il s’agira de 2 mandats de 5 ans non révisables », dit-il dans les colonnes du journal « Le Quotidien ».

« Il y a (aussi) l’élargissement des pouvoirs de l’Assemblée nationale avec l’évaluation des politiques publiques. Mais aussi, pour la composition du Conseil constitutionnel, le Président de l’Assemblée va désigner 2 membres sans oublier que les candidatures indépendantes sont admises aux élections locales, législatives et présidentielles », fait-il remarquer.

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE