Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

La conférence de presse conjointe, qui était censée être co-animée hier par Abdoulaye Wade et Ousmane Sonko, n’a pas eu lieu. A la place, il a fallu se satisfaire d’une déclaration du leader de Pastef à l’issue de son entretien avec l’ex-chef de l’Etat, au Terrou-Bi.

Le très opportuniste candidat, censé combattre le système dont Wade est pourtant l’incarnation la plus parfaite, a trop misé sur la conférence de presse conjointe dont il avait voulu faire l’acte 1 d’une alliance électorale avec le leader du Parti démocratique sénégalais (Pds), l’ex-formation au pouvoir dont le candidat a été écarté de la course par le Conseil constitutionnel, informe yérimpost. Mais c’était sans compter avec les caciques du Pds qui ont déjoué au dernier moment cette opération de com orchestrée par Sonko. Ce dernier a tenté de capitaliser ce qui pouvait encore l’être, à travers une déclaration sur-médiatisée. Laquelle indique qu’il s’achemine, avec Wade, vers une plateforme de contestation du résultat de la présidentielle et de réclamation de l’annulation du scrutin au moyen d’actions de rue…Après avoir découvert la dure réalité du terrain politique, en dehors des réseaux sociaux, Ousmane Sonko commence-t-il déjà à se résoudre à la défaite ?

Publicité

Assane SEYE-Senegal7

 

 

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE