Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

La désormais ex ministre de la promotion des investissements et du développement des télé-services de l’Etat Khoudia Mbaye a passé le témoin à Amadou Hott. Le nouveau Ministre de l’économie, du plan et de la coopération a, lors de la cérémonie, annoncé un changement de paradigme dans la politique de l’investissement.

Publicité
Publicité

Le tout nouveau ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, a profité de la cérémonie  de  passation de service pour fixer son cap. D’après lui, il faut s’attendre à une nouvelle politique d’investissement avec une place centrale pour le privé : «Jusqu’ici, l’investissement public a été vraiment central pour la croissance, en moyenne de 7%, qui fait la fierté du Sénégal. Maintenant, pour que ce soit durable et qu’on aille à un autre niveau, il va falloir que l’investissement privé prenne la relève. Et les services rattachés à ce ministère vont jouer un rôle extrêmement important dans la transformation économique du pays et surtout dans la création d’emplois» Amadou Hott plaide ainsi pour un plus grand engagement du secteur privé : « il faudra de plus en plus minimiser l’investissement public pour que le secteur privé prenne la relève. Et en mélangeant argent public et argent privé, engagement public et engagement privé pour satisfaire les besoins d’infrastructures de notre pays

Mbissane TINE-Senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE