Partager
ANNONCE

Réagissant à la dernière décision du groupe de travail de l’ONU sur les détentions arbitraires, Mimi Touré, ancien Garde des Sceaux estime que « cet organe devrait mieux utiliser son temps et son énergie car l’affaire Karim Wade a été définitivement jugée par la justice sénégalaise seule compétente en la matière ». L’ancien ministre de la Justice rappelle que « le groupe de travail n’est pas une juridiction et il n’a qu’un avis d’expert à émettre qui de toute façon n’a aucune incidence sur la souveraineté juridique du Sénégal qui dispose d’un système judiciaire équitable et de juges compétents. » Pour l’ex-Premier ministre, « ces experts avisés devraient orienter leur énergie ailleurs, l’affaire Karim Wade est définitivement close, elle a l’autorité de la chose jugée ». Mimi Touré indique par ailleurs que Ban Ki Moon, Secrétaire général des Nations unies, dans son discours de nouvel an, a félicité le Sénégal pour avoir fait avancer le droit pénal international en organisant le procès de Hissein Habré.

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE