Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Au lendemain de la victoire de la coalition Benno Bokk Yakar la division commence déjà à gagner les rangs de la majorité présidentielle. Le statut du chef de l’opposition est à l’origine d’une divergence de point de vue entre le ministre de la justice Ismaila Madior FALL et le porte parole du parti socialiste Abdoulaye WILANE.

Publicité
Publicité

Le maire de Kaffrine est catégorique ! Le chef de l’opposition doit revenir au Parti démocratique sénégalais. Abdoulaye WILANE justifie sa position par le fait que le parti libéral domine l’opposition au parlement.  Une thèse battue en brèche par le garde des sceaux qui jette son dévolu sur Idrissa SECK arrivé deuxième lors de la dernière présidentielle avec 20% des voix. Suffisant pour que le ministre de la justice lui donne carte blanche pour porter le statut de porte étendard des adversaires du régime. Le débat agite la majorité mais n’est pas pour l’instant abordé par les opposants. Ces derniers suivent -t-ils avec délectation ce qui semble être les germes de la division au sein du camp présidentiel ? Mystère et boule gomme. La seule certitude c’est que les ambitions tardent à s’afficher autour du très convoité statut du chef de l’opposition.

 MBISSANE TINE SENEGAL7

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE