Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Les Sénégalais se demandent s’il y avait vraiment lieu au Chef de l’Etat de procéder à un remaniement ministériel. Pour cause, le constat est plus que criard. La plupart des ministres limogés reviennent au Palais de la République sans portefeuilles. Et le principe du recasement continue de plus bel car le Président Sall semble vouloir contenter tout le monde.

Publicité
Publicité

Finalement, le Chef de l’Etat  revient à la case de départ car tous les ministres limogés reviennent au pouvoir même s’ils ne  détiennent plus de portefeuilles ministériels. C’est le cas de Mame Mbaye Niang, Ismaila Madior Fall et Augustin Tine et tant d’autres qui sont attendus dans les heures qui suivront. On a comme l’impression que le Président de la République voudrait contenter tout le monde car tous les ministres limogés ne sont délaissés que de leurs portefeuilles mais ils resteront ministres. De quoi a peur le Président Macky ou subit-il des pressions énormes de la part des ministres limogés  au point de ne pouvoir les  laisser en rade? Cela démontre encore une fois la conception erronée que les Sénégalais ont du poste de ministre. C’est comme un gâteau dont on bénéficie et qu’on n’entend jamais  lâcher au risque de périr dans une société où l’ascension sociale est primordiale et la déchéance sociale condamnée à jamais. Et à ce rythme, le Président de la République n’aura plus qu’un vaste réaménagement ministériel en lieu et place d’un vrai remaniement ministériel. Et ceux qui ont été zappés des douillets strapontins-apèristes comme alliés-vont devoir prendre leur mal en patience. Car, après les postes de ministres, il y a le gâteau des Directions, des ambassades et bien d’autres planques avec lesquelles les frustrés vont bénéficier. Quelle  énorme pression sur le Président de la République !

Assane SEYE-Senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE