Partager

Pour avoir eu l’outrecuidance de dire vertement qu’il faut laisser les gradés de l’armée s’engager librement en politique s’ils le désirent, Abdoulaye Ndour  ministre et Dage de la présidence de la République,  a été tout simplement  viré.

Parfois, le verbe peut nous réserver des surprises inouïes dans la vie. Et c’est justement ce qui est arrivé au  ministre et Dage de la présidence de la République, Abdoulaye Ndour. L’on ne sait quelle mouche l’a piqué mais le fait  de s’être exprimé sur l’affaire du Capitaine Dièye qui lui a valu d’être viré de son très stratégique poste. Son limogeage fait suite à sa déclaration sur « la nécessité de laisser les gradés de l’armée s’engager librement en politique s’ils le désirent », a-t-il martelé sans sourciller. Mais mal lui en a pris car il a  aussitôt été limogé par un décret présidentiel.

Senegal7.com

senegal7.com