Partager

L’idée a été émise, ce matin, par le président de l’Association des clients et sociétaires des institutions financières. Famara Ibrahima SAGNA exige des autorités, la mise en place d’une loi permettant aux associations des consommateurs, d’intenter au nom de leurs adhérents, une action de justice. Car selon lui, « la loi sénégalaise ne permet pas jusqu’à présent, à ces associations de déposer une plainte au près du procureur et/ou de se constituer partie civile au cours de l’instance pénale, si le préjudice concerne l’intérêt général des consommateurs ».

Sagna est convaincu que « seule l’existence de cette loi, pourra de mettre fin aux nombreuses injustices et infractions à la réglementations économiques commises par les banques ».

LAISSER UN COMMENTAIRE