Partager
lettre
lettre

Ceux qui affirmaient que le maire de Dakar était remonté contre ses avocats pour avoir écrit au président Macky Sall, ont tout faux. La vérité est que c’est avec l’accord de Khalifa Sall, que ses avocats ont saisi le chef de l’Etat.

Dans un communiqué parvenu à la Rédaction de leral.net, il est écrit : « Khalifa Ababacar Sall, Maire de la Ville de Dakar, tient à préciser que c’est avec son accord que ses avocats ont rédigé et adressé au Président de la République, la lettre en date du 13 avril 2017 ».

En effet, précise le document, « Khalifa Ababacar Sall a effectivement donné mandat à ses avocats pour saisir, en son nom et pour son compte, le Président de la République afin de dénoncer d’une part, la violation du principe constitutionnel de la libre administration des collectivités locales par l’Etat et d’autre part, la violation de la présomption d’innocence par des membres du Gouvernement».

Du reste, rappelle la source, « Khalifa Ababacar Sall n’a pas constitué d’avocat anonyme mais des avocats connus et reconnus dans leur profession et tient à leur réaffirmer sa totale confiance »

LAISSER UN COMMENTAIRE