Partager

Selon les informations de Libération, la « déjammehisation » se poursuit. A preuve le patron de la télévision nationale, la Grts (Gambia Radio and Television Services) a été relevé. Le président Adama Barrow a signé le décret et Malick Jone a été prié de faire ses valises le temps qu’on lui retrouve un remplaçant.

LAISSER UN COMMENTAIRE