Partager
ANNONCE

Interrogé dans le fond vendredi dernier, Mbaye Touré, le Directeur administratif et financier de la ville de Dakar, avoue au doyen des juges l’existence de l’usage du faux dans l’affaire de la gestion de la caisse d’avance de la ville de Dakar.

Selon Libération, Mbaye Touré a fait des révélations sur «les commandes de riz permettant de sortir 30 millions f cfa par mois pour Khalifa Sall». «Ces commandes, c’était du toc», dit M. Touré au doyen des juges.

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE