Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Au deuxième jour de son séjour dans la région naturelle de Casamance, pour les besoins de la campagne électorale, le président sortant s’est engagé à poursuivre la mise en œuvre de projets d’infrastructures devant déboucher à terme sur le remplacement de tous les bacs de franchissement par des ponts, dans cette partie sud du pays.

Visiblement satisfait des réalisations entreprises depuis son accession à la tête du pays (en 2012), Macky Sall selon l’aps a notamment promis de continuer la mise en œuvre de projets dans le domaine des infrastructures en Casamance avec le slogan « des ponts partout, zéro bac », lors d’un grand meeting organisé lundi à Ziguinchor, la capitale du Sud.

En provenance d’Oussouye, de Cap-Skirring et de Goudomp dans la région de Sédhiou pour des caravanes et des meetings, Macky Sall est retourné à Ziguinchor dans le cadre d’un meeting départemental au rond-point Aline Sitoé Diatta.

Une foule nombreuse a assisté à cette manifestation en même temps que tous les leaders locaux de Benno Bokk Yaakaar, la coalition portant sa candidature. Satisfait de cette mobilisation, le candidat à sa propre succession n’a pas hésité à soutenir que Ziguinchor avait remporté la bataille de la mobilisation, en attendant Kaolack et Nioro, des localités du centre du pays.

Publicité
Publicité

« J’ai consacré une belle politique de développement avec des investissements massifs et des réformes. La Casamance est la région pilote de l’acte 3 de la décentralisions en vue de procéder à la territorialisation des politiques publiques. J’ai aussi fait de la Casamance une zone touristique d’intérêt national avec un congé fiscal de six ans pour les acteurs touristiques », a-t-il fait valoir.

« Entre 2015 et 2018 nous avons réalisé des investissements de 450 milliards FCFA pour la réalisation de 58 projets majeurs dans tous les secteurs de la vie économique comme les infrastructures dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’agriculture », a ajouté Macky Sall.

La mise en place en 2014 du Projet pôle pour le développement de la Casamance (PPDC), un « programme structurant de l’action de l’Etat en Casamance pour promouvoir les perspectives de paix dans la région », figure parmi les réalisations citées par le candidat de BBY.

Il a, dans le même temps, loué ’’les résultats probants’’ obtenus dans le désenclavement terrestre, aérien et maritime de la Casamance, promettant, au passage, la reconstruction la Route nationale numéro 4 dans sa partie reliant Sénoba à Ziguinchor, à Mpack, premier village frontalier avec la Guinée-Bissau.
senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE