Partager

Depuis quelques jours, Moussa Mboup Vice-président du Groupe CCBM fait des aller-retour à la Dic sur plainte de son propre frère Serigne Mboup.

Mais alors que le dossier opposant les deux frères est instruit par la justice, Serigne Mboup a envoyé hier, vingt cinq nervis lourdement armés, accompagnés de chiens renifleurs pour déloger Moussa Mboup des locaux qu’il occupe à la Sodida. Il faut savoir que Serigne Mboup cherche à mettre lamain basse sur les locaux de la Sodida, malgré le fait que Moussa Mboup détient des documents qui attestent que Serigne Mboup le lui a bel et bien cédé.

Depuis deux ans déjà, le conflit opposant les deux frères est connu de tous leurs proches. A l’origine, une volonté de Serigne Mboup de s’approprier du groupe familial comme d’un bien personnel. Après plusieurs années de médiation des proches et membres de la famille, il a été demandé à Serigne Mboup de se plier à la volonté des médiateurs d’autant plus que son jeune frère avait apporté la preuve matérielle et légale des biens lui appartenant. Ce que va contester Serigne Mboup, au cours d’une réunion regroupant même l’establishment mouride. Sentant qu’il commençait à perdre du terrain et devant la volonté de ses frères et sœurs de s’unir pour le contraindre à la raison, il prit les devants et déposa plainte auprès de la division des investigations criminelles. Dans ladite plainte, il allégua que ce dernier le menaçait de mort et que sa vie était sérieusement en danger du fait de Moussa Mboup. Les termes de sa plainte au niveau de la Dic n’avaient qu’un seul objectif : faire arrêter son frère. Il laissera entendre même aux enquêteurs qu’ils étaient de parents lointains lui et Moussa Mboup.

Entendu, ce dernier contesta totalement la version des faits de son frère avant de présenter aux enquêteurs les documents authentiques qui confirmaient ses dires et sa propriété sur les biens immobiliers de la Sodida. Aujourd’hui Lundi, les deux frères sont convoqués à nouveau à la division des investigations criminelles pour une confrontation. Dakaractu qui suit de très près cette affaire, reviendra dessus avec des documents authentiques…

LAISSER UN COMMENTAIRE