Partager
mamadou lamine diallo
mamadou lamine diallo
Publicité Home Page
Publicité 3

A l’instar des autres candidats  recalés, Mamadou Lamine Diallo du mouvement Tekki a introduit un recours ce mercredi au Conseil constitutionnel. Le leader de Tekki appelle ainsi ses pairs de l’opposition à une résistance  contre le « coup de force du président Macky ».

«Le  Conseil Constitutionnel  a rejeté près de 59 000 de nos  signatures pour doublons externes avec d’autres listes de parrainage, des motifs de non électeur et carte d’identité non conforme. Et c’est la raison pour laquelle  Le candidat Mld a décidé de déposer un recours auprès du Conseil Constitutionnel le mercredi 9 janvier 2019», a précisé le mouvement. Il  soutient que dans ce genre d’exercice, sauf à disposer «du fichier comme BBY et ses affidés, les erreurs matérielles sont inévitables »Le mouvement Tekki aussi estime que le Conseil Constitutionnel ne dispose pas du bon fichier électoral: «Moins de 2% de nos signataires ne figurent pas dans les listes électorales confectionnées après la refonte du fichier  de 2017 et la révision exceptionnelle de 2018. Et c’est vérifiable. Il est évident donc que les listes électorales mises à la disposition du Conseil Constitutionnel  sont tronquées», lit-on dans le communiqué. Mamadou Lamine Diallo et Cie appellent à la résistance contre  «le coup d’Etat électoral en cours dont le but  est d’instaurer la dictature de la famille FayeSall dans notre pays».

Publicité

Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE