Partager
Publicité

Après l’Arène nationale, inaugurée et dédiée au monde de la lutte, le basket,le handball,le vollley ball et les sports de combat vont à présent organiser leurs activités à Dakar Arena. Au constat, seul le football reste le parent pauvre avec des pelouses en champ de patates,rapporte WalfQuotidien.

Le football est relégué sur le banc quand il s’agit d’infrastructures.Les autres disciplines sportives sont en train de lui damer le pion,au moment ou le Sénégal sort d’une deuxième participation à la Coupe du monde de football  et qu’il aspire à remporter la prochaine Coupe d’Afrique des nations (Can) au Cameroun en 2019, comme le clame partout la Fsf .

L’objectif visé est de permettre aux « lions »du Sénégal de recevoir leurs adversaires  dans de bonnes conditions,lors des éliminatoires de la Can 2019.

Publicité

Au moment ou le l’ Etat du Sénégal peine à résoudre cette équation, les autres disciplines renaissent avec des infrastructures modernes .

fatou top/senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE