Partager

Dans le cadre de la modernisation du réseau de transport et de distribution d’électricité de la Senelec, le Sénégal a obtenu de la Banque européenne d’investissement (BEI) un prêt d’un montant d’environ 49 milliards de francs Cfa. La cérémonie de signature a été organisée ce jeudi 16 février par directeur de la SENELEC, Mouhamadou Makhtar Cissé et Jaime Barragan, le chef d‘unité pour l’Afrique et du Centre de la BEI.

Le directeur de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé qui a procédé ce jeudi à la signature d’accord avec la BEI n’a pas tari d’éloges sur la coopération fructueuse entre le Sénégal et les bailleurs multilatéraux. Ainsi, ce programme vise entre autres, le renouvellement des équipements vieillissants, la construction de sous-stations, l’amélioration de la qualité de l’approvisionnement en électricité ainsi que le raccordement de nouveaux abonnés au réseau.

En effet, cet accord permettra à la Senelec conformément à son programme d’investissement le renforcement et la modernisation des réseaux et transport et de distribution d’électricité au Sénégal. Il comprend également l’interconnexion de zones rurales dans la région de Casamance.

« Je saisis cette occasion pour saluer l’excellente coopération entre le gouvernement du Sénégal et les et les bailleurs multilatéraux comme le la Banque mondiale, la Banque européenne d’investissement et la Délégation de l’Union européenne qui permettront à terme, de porter le niveau global des investissements dans le cadre du projet d’appui au secteur de l’électricité (PASE), à 158 740 000 euros », a dit Mouhamadou Makhtar Cissé.

LAISSER UN COMMENTAIRE