Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

La question du troisième mandat agite le landerneau politique. Ce débat occulte les orientations du quinquennat et pollue la réélection du président Macky SALL.

L’intérêt que l’opinion porte au sujet du troisième mandat est compréhensible. Les violences préélectorales de  2012, provoquées par la question du troisième mandat, sont encore présentes dans les esprits.

Publicité
Publicité

La sortie, pleine d’équivoques du ministre de la Justice, Ismaila Madior FALL n’a pas contribué à lever le voile sur les intentions réelles du président de la République. Des responsables Apr, de la trempe de Seydou GUEYE, ont certes été catégoriques sur l’impossibilité de Macky SALL de postuler à un troisième mandat mais c’est au président fraichement réélu de clore une bonne fois ce débat en réitérant son engagement à ne pas céder à la tentation du troisième mandat. Il urge de clore ce débat, pour en ouvrir un autre plus fructueux; celui de l’orientation du régime à l’aube de ce nouveau quinquennat.

Mbissane TINE – Senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE