Partager

L’on pensait que tels abêtissements ne se passent que sous d’autres cieux. Mais il faudra bien l’admettre, au Sénégal, il existe aussi des énergumènes à l’intelligence inféconde, qui ont osé attaquer le domicile de Sadio Mané à Keur Massar et saccager la voiture neuve de son oncle, après l’élimination du Sénégal face au Cameroun en quart de finale de la CAN au Gabon et le tir au but manqué du joueur.

Inimaginable. des individus ont attaqué le domicile de l’attaquant international sénégalais où réside son oncle, Sana Touré, à l’unité 5 des parcelles assainies de Keur Massar, dans la nuit du mercredi à jeudi, déversant  leur furie sur la voiture de ce dernier, complètement saccagée. La voiture, une Rav 4 toute neuve, venait tout juste d’être offerte par le joueur de Liverpool à celui qui l’a éduqué et affichait encore zéro kilomètre, au compteur.

Selon une source proche de la famille, les mêmes individus s’étaient d’abord attaqués à la maison familiale du joueur à Malika juste après le match perdu par le Sénégal face au Cameroun, proférant des injures de toutes sortes et des menaces devant le domicile. n’eût été l’intervention des notables du quartier, l’on ne sait pas le sort qui serait réservé à la famille de l’attaquant des lions. Ruminant leur colère, ces brigands ont poursuivi la famille à Keur Massar où elle avait déménagé pour se protéger.

Un acte innommable et inqualifiable de la part de ces personnes qui ont ainsi voulu se venger de l’international sénégalais. Comme si Sadio Mané avait fait exprès de rater son penalty face au Cameroun pour éliminer le Sénégal. Comme si, avant lui, El hadji Diouf et Aliou Cissé en avaient fait de même face au même Cameroun en finale de la Can 2002. Jules François Bocandé n’avait-il pas raté son tir lors de la douloureuse élimination du Sénégal face à la Côte d’Ivoire lors de la Can 1986 au Caire ? Que de dire de Messi, le plus grand joueur du monde dont le penalty raté en finale de la dernière Copa america contre le Chili avait coûté à l’Argentine son pays et à lui le sacre. Avant lui, Maradona, Pelé, Platini, Zico et Zidane avaient tous échoué à cet exercice ingrat.

Il faut le dire les faits sont gravissimes, car il s’agit de la sécurité de ces footballeurs et de leurs familles, de ces garçons qui eux ont le courage de porter le maillot du Sénégal et de défendre les couleurs nationales. Ceux qui ont vu Sadio Mané complètement effondré après son tir manqué, en pleurs, au milieu de ses coéquipiers ont sans doute mesuré l’étendue de sa détresse. L’attaquant de Liverpool est encore plus peiné par ce qui ce qui vient de se passer selon ses proches. Aux dernières nouvelles, l’oncle de Sadio Mané et sa famille ont porté plainte contre X. Nous osons simplement espérer que les auteurs de tels actes auront le traitement qu’ils méritent.
Stades

LAISSER UNE RÉPONSE