Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

La prévalence du VIH/Sida au Sénégal connait une tendance baissière même si certains groupes à risque restent fortement touchés par la pandémie. C’est une annonce faite par la secrétaire exécutive du Conseil national de la lutte contre le VIH/sida (CNLS), Dr Safiatou Thiam.

C’est un bonne nouvelle. La révélation faite par Dr Safiatou Thiam sur le taux de la prévalence du VIH/Sida.

« La situation du VIH est celle d’une épidémie qui est en train de baisser, parce que les nouvelles infections sont en train d’être éliminées« , a-t-elle dit dans un entretien accordée à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Publicité
Publicité 2

Lire aussi: Evacuation en cas d’urgence à l’aéroport de Diass : L’AIBD réussit son premier exercice

Cependant, tout n’est pas rose. Les « disparités » notées à travers les différents groupes révèlent que les « hommes ayant des relations avec des hommes ont une prévalence « très élevée » de 24 % et « sont plus exposés« . S’en suivent « les drogués » avec un taux de prévalence de 9% et « les professionnel du sexe » qui drainent un taux plus bas avec 6,6%.

Birama THIOR / Senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE