Partager

De retour des champs avant-hier, samedi 11 février, les enfants ont fait une découverte macabre au quartier Jameguën de la commune de Madina Wandifa. Mouhamadou Samba Kambé, âgé de 33 ans, n’était pas connu des populations locales, mais les pièces d’identité trouvées sur lui, dont un permis de conduire et la carte d’identité nationale sénégalaise, ont aidé à retrouver ses proches. L’homme s’est donné la mort au lendemain de l’enterrement de son épouse assassinée à Dakar, selon des proches à la famille. Il est porté disparu depuis lors. Le corps sans vie a été déposé à la morgue de l’hôpital régional de Sédhiou, informe Sud Quotidien.

LAISSER UNE RÉPONSE