Accueil International Emploi: à Londres, porter un nom musulman est un handicap

Emploi: à Londres, porter un nom musulman est un handicap

0
Partager

Selon un test de la BBC, un chercheur d’emploi portant un nom anglais a trois fois plus d’entretiens qu’un autre portant un nom musulman.

En réponse à plus de 100 offres d’emplois, Inside Out London a envoyé les CV de deux candidats “Adam” et “Mohamed”, qui ont des compétences et une expérience identique.

Adam a eu 12 entretiens tandis que Mohamed en a eu quatre.

Même si les résultats sont basés sur un petit échantillon, ils concordent avec ceux de précédentes études académiques.

Ces études avait découverts que les musulmans britanniques sont proportionnellement moins représentés dans les fonctions managériales et professionnelles que tous les autres groupes religieux.

“Discrimination significative”

Les faux candidats ont postulé à 100 emplois comme business managers dans le domaine de la publicité à Londres
Après deux mois et demi, Adam a eu trois fois plus d’entretiens que Mohamed.
Les deux CV ont également été envoyés dans quatre sites de recherche d’emplois. Adam a été contacté par cinq recruteurs, Mohamed seulement par deux.

Prof Tariq Modood de l’université de Bristol a analysé les découvertes de la BBC.
“Ce qu’on a identifié très clairement est que les CV des personnes dont le prénom à une consonance musulmane a une chance sur trois d’avoir un entretien”.

‘J’ai utilisé le nom John Smith’

Yogesh Khrishna Davé, 56 ans, est le directeur de la qualité d’une firme pharmaceutique à Slough.
Il lui a fallu des années pour atteindre ce poste de sénior.

Durant sa carrière, il suspecte que plusieurs opportunités lui ont échappé à cause de son prénom.
Il a donc mené ses propres investigations.

“Je suis arrivé sur le marché du travail dans les années 1980. J’ai mis mon CV et j’étais déçu. J’ai eu beaucoup de lettres de refus”, explique-t-il.

“Quelqu’un m’a suggéré : “pourquoi tu ne mettrais pas un nom anglais sur ton CV et envoyer le Cv avec ton nom pour voir à qui on va donner l’emploi”. Donc j’ai envoyé mon CV avec mon vrai nom et un CV avec le nom John Smith. John Smith a eu l’emploi et Yogesh a eu une lettre de refus”, rappelle-t-il.

Les hommes musulmans ont 76% moins de chance à être recrutés que leur vis-à-vis chrétiens, selon une étude du Centre de recherche pour l’étude de l’ethnicité et de la citoyenneté de l’université de Bristol.

LAISSER UNE RÉPONSE