Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Des pots-de-vins de plusieurs millions de dollars auraient été distribués.Ce mardi, une cinquantaine de personnes dont des célébrités et des chefs d’entreprises ont été interpellés par le FBI dans le cadre du démantèlement d’un vaste réseau de triche à l’entrée aux grandes écoles.

Selon la presse américaine dont ABC, il est reproché aux suspects d’avoir dépensé jusqu’à 6 millions de dollars de pots-de-vin pour faire entrer leurs enfants dans les prestigieuses universités de Yale, Stanford, Georgetown et de Californie du Sud.A la tête de ce réseau, William Singer a été inculpé de quatre chefs d’accusation différents, dont extorsion et blanchiment, et devait plaider coupable devant un magistrat mardi après-midi.

Enregistrements téléphoniques

Publicité
Publicité

Selon l’acte d’accusation, des intermédiaires auraient également falsifié les dossiers de ces enfants, dont leurs résultats à des examens, afin de faciliter leur admission pour le compte de prestigieux clients Les médias soulignent cependant que les étudiants ignoraient, pour la plupart, les agissements de leurs parents.Au total, 33 parents ont été inculpés pour avoir eu recours aux services de William Singer, moyennant le paiement de sommes comprises entre 200.000 et 6,5 millions de dollars.Outre-Atlantique, des premiers noms ont filtré, dont celui de Felicity Huffman, actrice vue dans la série Desperate Housewives et Lori Loughlin, interprète de Rebecca dans La fête à la maison. Selon un journaliste d’ABC, les autorités ont à leur disposition des enregistrements téléphoniques ou les deux actrices discutent, avec une troisième personne, du stratagème mis en place.

Assane SEYE-Sénégal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE