Partager

Celui qui voulait être davantage présent pour sa famille après son départ de l’Elysée, vient de recevoir un véritable coup de massue. François Hollande vient de perdre son frère Philippe.

En 2009, l’ex-président Français a perdu sa maman Nicole à l’âge de 82 ans, suite à une longue maladie. Ce Jeudi 18 mai, François Hollande a encore une fois de plus perdu un être cher. Son frère Philippe, 64 ans, est décédé au centre hospitalier d’Antibes Juan-les-Pins, rapporte le quotidien Nice Matin.

Un véritable coup dur pour l’ancien pensionnaire de l’Elysée, qui était déjà triste à l’idée de quitter le palais de l’Elysée. Après son départ, François Hollande comptait profiter de sa liberté retrouvée pour passer plus de temps avec Philippe Hollande qui était hospitalisé il y’a quelques jours. Deux jours après, sa passation de pouvoir avec Emmanuel Macron, François Hollande s’était rapidement rendu au chevet de son frère.

En mars, Kevin 34 ans, le fils de Philippe Hollande et le neveu de François Hollande, avait accordé une interview au média Closer. Dans cette interview, il avait confirmé l’état préoccupant de son père et avait révélé le désir de François Hollande de s’impliquer auprès des siens. « Que François Hollande ne se représente pas, c’est peut-être mieux ainsi. Comme ça, il pourra être davantage présent pour sa famille », confiait-il. « Mon père aime son frère d’un amour inconditionnel. D’ailleurs, il ne s’intéresse à la politique que si elle a trait à lui. Le principal, c’est que nous puissions vite retrouver une vie de famille, d’ici les prochaines années », ajoutait Kevin. Des retrouvailles qui n’ont duré malheureusement,  que quelques jours.