Partager

En France, depuis quelques jours sur invitation de l’As Monaco, George Weah, l’ancien international libérien, était l’invité de la Rfi. Le seul joueur Africain Ballon D’or mondial, en 1995, regrette qu’un autre footballeur du continent n’ait pas gagné ce trophée. Mister George estime qu’au début des années 2000, El Hadji Diouf méritait cette distinction.

Il est sans conteste, l’un des meilleurs joueurs Africains de tous les temps. Mister George Weah, sénateur de la ville de Monrovia, a marqué le championnat français dans les années 90 en jouant à l’As Monaco avec qui il a gagné plusieurs titres, sans oublier cette finale de la coupe d’Europe des vainqueurs de coupe (l’ancêtre de l’Europa League) en 1992 que l’équipe de la principauté avait perdue.

Seul joueur avoir gagné le Ballon d’or mondial, Weah regrette le fait que « depuis plus d’une vingtaine d’années, aucun autre joueur africain n’ait remporté ce trophée ». Weah pense que, bien avant lui, « des joueurs africains comme Salif Keita, Roger Mila, Rabah Madjer méritaient le Ballon d’or ».

Il regrette aussi le fait que le footballeur Sénégalais, double Ballon d’or africain, n’ait pas gagné ce trophée. « En 2001, 2002 et 2003, je croyais que El Hadji Diouf allait être mon successeur. Diouf avait émerveillé pendant cette période l’Afrique et le monde avec sa technique et je ne sais pas pourquoi il n’avait pas gagné ce précieux trophée. Même Eto’o méritait ce trophée parce qu’il a tout gagné », se désole Mister Weah, qui est néanmoins optimiste qu’un joueur africain le gagnera.

Leral

LAISSER UN COMMENTAIRE