Partager

Idrissa Seck était aussi à Tivaouane pour présenter  ses condoléances suite au rappel à Dieu de Serigne Cheikh Tidiane Sy. Le patron de Rewmi est resté attentif aux recommandations de Al Amine, qui a appelé les politiques au dialogue et à la cohésion nationale. « Nous avons écouté le Khalife.

Ce que nous retenons, c’est que sa mission lui impose de veiller à l’unité et à la cohésion nationale. C’est une responsabilité qui nous  incombe à tous », souligne Idrissa Seck. Pour lui, « la responsabilité de tout leader politique est de ne pas déchirer le tissu national.

«  Cet appel nous y souscrivons, d’autant que le Khalife a précisé que si nous n’y prenons garde, nous marchons tout droit vers une guerre civile. Les tensions répétées et non gérées ne débouchant que sur la violence. C’est une responsabilité que nous partageons. C’est un appel que nous accueillons respectueusement », dit-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE