Partager

Dernier leader à prendre la parole au rassemblement des membres de Mànkoo Taxawu Senegaal, le président de Rewmi a clamé la volonté de leur coalition de « rester unie jusqu’au départ de Macky Sall ».

Il laisse entendre : « J’avais dit que le moment du bilan venu, il n’aura même pas fini de peindre les chantiers laisser par Wade. Je vous avais dit qu’il est n’est pas dans les dispositions. C’est l’absence de bilan qui légitime l’arrestation de ses adversaires. C’est la seule explication qu’il faut donner à l’emprisonnement de Khalifa Sall ainsi qu’à l’exil de Karim Wade. C’est l’absence de bilan qui justifie la manipulation judiciaire contre ses adversaires politiques ».

LAISSER UN COMMENTAIRE