Partager
Publicité

Un bébé qui avait été déclaré « mort » à sept mois serait revenu à la vie lors de ses funérailles. Keilin Johanna Ortiz Montoya a été déclaré morte par les médecins dans un hôpital de Villanueva, au Honduras, le 6 août dernier.

Souffrant de convulsions, de diarrhée, d’une grave hydratation et d’une infection bactérienne, ce nourrisson avait été admis à l’hôpital trois jours plus tôt.

Déclaré mort, un bébé ''revient à la vie'' lors de ses funérailles (photos)

Malgré un traitement intensif à l’unité pédiatrique de l’hôpital, le bébé est «mort» et un certificat de décès a été délivré au parent. Son corps a été remis à la maman qui s’est rendue à la maison pour une veillée aux chandelles. Après la veillée, Keilin a été transportée dans une église à proximité de Dos Caminos pour les funérailles.

Publicité

Déclaré mort, un bébé ''revient à la vie'' lors de ses funérailles (photos)

Ivis Montoya la maman du nourrisson a déclaré que le corps de sa fille avait été placé sur une chaise dans l’église parce qu’ils n’avaient pas d’argent pour un cercueil. Quelques minutes plus tard, elle a remarqué que sa fille respirait toujours.

Keilin a été immédiatement transféré dans une unité de soins intensifs. Le chef du service de la pédiatrie de l’hôpital, Elba Campos, a déclaré qu’une enquête a déjà été ouverte.

afrikmag

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE