Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Invité de l’émission « remue-ménage » de la Rfm, ce dimanche, le Docteur en économie Khadim Bamba Diagne, par ailleurs directeur du laboratoire de recherche économique et monétaire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a affirmé aue les sénégalais ont fixé un cap au président de la République pour lui montrer le Sénégal qu’ils voudraient avoir dans les 5 prochaines années. Sur les ondes de RFM, l’économiste décortique ce qui a guidé le choix des sénégalais qui ont réélu le président sortant. «Quand vous prenez les 12 départements où on peut parler de vote par sentiment, 57 % des sénégalais ont voté pour le président Macky Sall. Je pense que le président a été sur son bilan. Une deuxième niveau de lecture sur le plan économique révèle que là où le président a mis beaucoup d’argent, c’est-à-dire des investissement Macro comme le pôle de Diamnadio qui a reçu des milliers de milliards, il n’y a pas de voix, il n’y a pas d’électeurs dans ce pôle. Il a réalisé Ila Touba et pourtant il a perdu Thiès et la cité religieuse. Idem pour Ziguinchor malgré le pont de farafégné. Donc les investissements macro n’ont pas impacté sur l’électorat», a expliqué l’économiste. Bamba Diagne d’ajouter : «par contre si vous prenez les investissements micro qui impactent sur la qualité de vie des citoyens, à savoir la bourse sociale, le PUDC là où les populations ont senti la politique sur leur qualité leur qualité de vie. Ces zones là ont vraiment voté pour lui. On peut dire que les populations s’attendent à ce que la croissance ne soit pas seulement une mesure quantitative mais plutôt qualitative. C’est-à-dire une croissance qui améliore la qualité de vie des citoyens», a déclaré M. Diagne

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE