Partager
Depuis le 31 décembre dernier, la mairie de Kaffrine est secouée par une rocambolesque histoire de vol d’argent, entre le maire Abdoulaye Wilane et son 2e adjoint. Mountakha Ndao qui devait assister à une manifestation religieuse dont il est le parrain, «vole» le chéquier du maire, avant de tenter de retirer de l’argent du compte bancaire de celui-ci.

Selon le quotidien l’Observateur, Mountakha qui avait réussi à dérober le chéquier du maire dans le véhicule, a tenté retirer 300 000 FCfa du compte de Wilane, le maire socialiste. Aidé par Moussa Ndiaye, un chauffeur de camion qui était loin de douter de la véracité des propos de l’adjoint au maire. Ndiaye accepta de rendre service à Mountakha Ndao qui prétendait avoir oublié sa pièce d’identité.

Il va présenter le chèque au caissier de la banque qui, très rapidement, constate la maladresse dans la signature et les écritures apposées sur le chèque. Le caissier ordonne ainsi au porteur d’aller en faire la remarque au propriétaire, Abdoulaye Wilane, et lui demander d’apposer correctement sa signature sur le moyen de paiement.

Pris au dépourvu, Wilane informe son interlocuteur de la perte de son chéquier, avant de débarquer immédiatement à la banque. L’ayant aperçu venir, son adjoint prend la tangente, abandonnant son «bienfaiteur», ainsi que le chèque à l’intérieur.

Devenu injoignable au téléphone, Mountakha Ndao qui avait disparu, a été arrêté le lendemain, par la police. Des médiations ont permis de régler l’affaire à l’amiable, et d’éviter la prison à Ndao et au chauffeur de camion qui menaçait de porter plainte contre l’adjoint au maire.

 

DakarFlash3

LAISSER UNE RÉPONSE