Partager

Au moment ou ses lignes sont écrites, le village de khossanto est en proie à un violent incendie du fait des grenades lacrymogènes lancées par les gendarmes sur les maisons.
L’assassinat du jeune Sagna ayant suscité la colère des populations, les gendarmes sont intervenus pour les calmer. Malheureusement, dans leur tentative de maintien de la paix, ils ont mis le feu au village.
Nous y reviendrons…

LAISSER UN COMMENTAIRE