Partager

Parents, amis, voisins, autorités religieuses, politiques, coutumières et associations de jeunes avaient dans l’après-midi du mercredi, pris d’assaut le district sanitaire de la ville pour la levée du corps du jeune orpailleur Yamadou Sagna.

Sur place, le climat était glacial. Les pleurs ont fusé de partout, à l’apparition du cercueil. Tout le monde était inconsolable. Les témoignages étaient les mêmes :  » Une grosse perte pour la population de Kédougou. Yamadou était une grande promesse pour sa famille démuni. »

Les autorités administratives, l’imam de la grande mosquée de Kédougou étaient venus accueillir la dépouille à son arrivée au cimetière. Selon l’imam, tout Kédougou est présent pour rendre au défunt, les hommages qu’il mérite. Yamadou Sagna a été inhumé au cimetière musulman du quartier Dalaba après la prière de 17 heures, en présence d’une foule nombreuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE