Partager

En tournée de cinq (5) jours à Saint-Louis, en compagnie de Barthélémy Dias et Cie, le maire de Dakar a fait escale à Louga pour rencontrer Mme Lika Diaw, responsable socialiste dans la capitale du Ndiambour, selon l’As.

Dans la foulée, Khalifa Sall, devant les nombreux militants surexcités, a laissé entendre que le Parti socialiste ne cheminera jamais avec un régime dans lequel il ne jouera que les seconds rôles. Selon lui, le legs de Léopold Sedar Senghor et Abdou Diouf sera préservé. Pour ainsi dire que le maire de Dakar ne digère toujours pas le compagnonnage entre le Ps et l’Alliance pour la République (Apr), au sein de la coalition Benno Bokk Yaakar (Bby).

Le chargé de la vie politique du Ps a profité de sa tournée pour réitérer son ancrage au parti de feu Léopold Sedar Senghor, avant de rappeler sa présence aux prochaines législatives. « Le Parti socialiste est un grand parti avec un passé glorieux et un avenir prometteur. Donc, nous n’accepterons jamais de monnayer l’héritage si glorieux et prestigieux que les présidents Léopold Sedar Senghor et Abdou Diouf, nous ont légué. Nous remercions et félicitons Mme Lika Diaw et ses camarades pour leur engagement à nos côtés pour préserver et consolider les acquis«, lance-t-il.

Il avertit ainsi que le Ps ne cheminera jamais avec un « régime dans lequel il ne jouera que les seconds rôles». Chose qu’il trouve inadmissible et inacceptable. « C’est pour combattre toutes ces dérives auxquelles certains tentent de mener le parti que nous nous sommes levés pour nous constituer en boucliers afin de sauvegarder son identité, ses idéaux et ses valeurs. Notre ambition est de conquérir les suffrages des Sénégalais sous la bannière exclusive du Parti socialiste lors des prochaines élections«, assure Khalifa Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE