Partager

Les violentes manifestations qu’a connues la ville de Kolda, la semaine dernière, atterrissent sur la table du juge. Au moins 39 personnes ont été interpellées pour divers délits. Et elles devront répondre de leurs actes devant le tribunal des flagrants délits.

La semaine dernière, des conducteurs de motos Jakarta ont violemment manifesté à Kolda après qu’un des leurs poursuivi par la police est tombé dans un ravin. Les manifestants avaient saccagé les locaux du commissariat, le domicile du commissaire ainsi le siège du trésor. Et l’Etat a décidé que ces actes n’allaient pas rester impunis.

L’enquête avait été confiée à la gendarmerie. Mais des sources révèlent que la Division des investigations criminelles (Dic) a aussi été mise à contribution. Quoiqu’il en soit, 39 personnes dont un mineur de 13 ans ont été arrêtés. Ils devraient faire face au procureur avant d’être placés sous mandat de dépôt. Ils seront poursuivis pour dégradation de biens, association de malfaiteurs, violence à agent de la force publique dans l’exercice de ses fonctions…

Les personnes arrêtées auraient en majorité reconnu les faits qui leur sont reprochés. Elles seront jugées en flagrants délits le 29 mars prochain.

LAISSER UNE RÉPONSE