Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Les déclarations du patron de la coalition présidentielle Idy 2019, ce mercredi face à la presse montre une fois de plus que le réveil a été brutal au sortir de la présidentielle du 24 février dernier, avec les résultats officiels qui donnent le président sortant vainqueur.

Cette sortie d’Idrissa Seck, le patron de cette coalition, ne pouvait pas être autrement que de continuer à dénoncer le scrutin, comme ce fut le cas lors de sa première déclaration après la publication des résultats provisoires.

«Nous entendons rester mobilisés, avec fermeté, détermination…», a-t-il dit en substance, lors de sa face à face avec la presse, mercredi 13 mars 2019.

Durant sa déclaration, le président de la coalition Idy 2019 a invité les forces politiques et sociales du pays à l’unité. Ce, dit-il, pour faire face à la volonté de confiscation de la volonté populaire. Certainement pour les prochaines joutes électorales.

Publicité

«Avec responsabilité, fermeté et détermination, nous entendons rester mobilisés pour la prise en charge de ce désir de changement et pour la défense des acquis démocratiques de notre peuple», a-t-il déclaré.

Publicité

Cette sortie montre avec suffisance qu’Idrissa Seck et sa coalition n’ont pas dit leurs derniers mots. Ainsi, sans trop le dire, ils se lancent à la conquête de la gouvernance locale. C’est-à-dire, préparer avec détermination les élections locales du mois de décembre prochain.

Ce, pour contrôler le plus grand nombre de collectivités locales. Histoire d’envisager avec assurance la présidentielle de 2024, qui reste pour Idrissa Seck, la dernière élection à laquelle il va se présenter eût égard à son âge. Car, selon la constitution issue du dernier référendum, les citoyens Sénégalais âgés plus de 70 ans ne peuvent pas se présenter à une élection présidentielle au Sénégal.
senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE