Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Après SonkoPrésident, place à Sonko2024. Réunissant ses troupes samedi dernier, jusqu’à 2 heures du matin, le candidat arrivé troisième à la dernière présidentielle, a pris l’option sûre mais résolue de prendre date pour 2024. Ce, sur la base d’une évaluation exhaustive des forces et faiblesses du plus jeune candidat de 2019. D’ores et déjà, il a été retenu de revoir la communication du parti que beaucoup de Sénégalais ont jugé calamiteuse, notamment sur les réseaux sociaux. Dans la foulée, certaines têtes de turc, trop mises en évidence et dont l’image ne passe pas pourraient être reléguées au second plan. Last but not least, une fusion-absorption est envisagée avec certaines formations et autres mouvements tels que ceux de Cheikh Tidiane Dièye, Dialo Diop, Madièye Mbodj, Boubacar Camara, etc. Pour simplement dire que Sonko a fini de faire sienne la maxime : «Qui veut aller loin, ménage sa monture.»
senegal7

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE