Partager

Un tribunal pakistanais a interdit avec effet immédiat la célébration de la Saint-Valentin dans le pays. En cause, la célébration ne fait pas partie de la culture musulmane.

Les médias ne sont pas autorisés à promouvoir et couvrir les événements de la fête des amoureux qui aura lieu ce mardi.

La décision a été prise après une pétition présentée par Abdul Waheed, un citoyen dont l’appartenance politique n’est pas connue.

Le pétitionnaire a rappelé dans sa requête que la Saint-Valentin ne fait pas partie de la tradition musulmane et a demandé que sa promotion sur l’espace public et les médias sociaux soit interdite.

Interdite pour la deuxième année consécutive

Déjà l’année dernière, le président pakistanais avait appelé à ne pas célébrer la Saint-Valentin.

Il avait déclaré que la fête des amoureux était d’origine catholique et appartenait à la culture occidentale.

A Peshawar, dans le nord du pays, l’assemblée locale avait voté à l’unanimité une résolution qui interdisait la fête des amoureux.

BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE