Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

L’administration pénitentiaire durcit les conditions de visite à l’endroit de l’ex maire de Dakar selon nos confrères du journal les Echos. Les raisons de ces mesures sont pour le moment inconnues.

Publicité
Publicité

Le simple permis de visite ne suffit plus pour rendre visite à Khalifa SALL, incarcéré depuis deux ans à la prison de Rebeuss. Les visiteurs sont soumis à des règles strictes. Ils doivent désormais écrire  au juge  pour expliquer les raisons de leur visite. C’est après l’avis du juge que l’intéressé est autorisé à franchir le seuil de la maison d’arrêt de Rebeuss. Le journal les Echos de renchérir que toutes les demandes d’obtention de permis de visite à l’ancien édile de la capitale sénégalaise ne sont pas acceptées. Nombre d’entre elles sont rejetées sans aucune explication. Rien n’a pour le moment filtré sur les motifs de ce traitement de rigueur.

MBISSANE TINE SENEGAL7

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE