Partager

L’avis du Groupe de travail des Nations Unies n’a pas varié d’un iota sur le cas Karim Wade. Selon ce démembrement du Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies, l’ancien ministre, inculpé pour enrichissement illicite, est détenu arbitrairement, annonce la RFM. Le Groupe a en outre demandé à l’État de prendre les mesures nécessaires pour le respect des droits du détenu. Ce second avis fait suite à une demande de révision formulée par les avocats de l’État.

 

Auteur: seneweb

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE