Accueil Actualités Le Procureur de la République requiert 2 ans de prison contre Toussaint...

Le Procureur de la République requiert 2 ans de prison contre Toussaint Manga et Cie

0
Partager

Le Procureur ne doute pas de la culpabilité de Toussaint Manga, Cheikh Sène, Moussa Mané, Serigne Abo Mbacké Thiam et Abdourahmane Ly. Ils ont été jugés, ce jeudi, devant le tribunal de grande instance de Dakar statuant en matière correctionnelle, pour les infractions de “rassemblement illicite ayant causé des violences aux personnes, destruction de biens, coups et blessures volontaires, vol, dégradation de biens appartenant à l’Etat”.

Convaincu de la culpabilité du patron de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) et ses co-prévenus, le Procureur a requis contre eux 2 ans dont un an ferme et une amende d’un million pour le rassemblement illicite. Pour la destruction de biens appartenant à autrui, le Procureur a requis à leur encontre un an assorti du sursis et une amende de 500. 000 Fcfa. Une peine de 6 mois assortis du sursis a également été demandé contre eux pour l’infraction de violences et voies de fait.

Le “maitre des poursuites” a terminé son réquisitoire en demandant au juge d’ordonner la confusion des peines. Une disposition du code de procédure pénale (article 5) qui empêche les peines de se cumuler les unes après les autres. Ce qui veut dire que la peine la plus lourde sera seulement appliquée aux prévenus en cas de condamnation.

Il faut souligner que les mis en cause ont, auparavant, contesté vigoureusement les charges retenues contre eux.

Toussaint Manga dit n’avoir rien à se reprocher dans ce dossier. «Je n’ai rien gâté. Il y’a eu des échanges de projectiles. Je n’ai commis, dans cette affaire, aucun fait condamnable. J’ai connu certains de mes co-prévenus en prison», a-t-il dit. Il ajoute avoir été chez Me Abdoulaye Wade le jour des faits, mais dit n’avoir pas manifesté, encore moins participé à des actes de sabotage.

LAISSER UNE RÉPONSE