Partager
ANNONCE

Au moment où certains pays africains quittent la CPI, le Sénégal multiplie les preuves d’amour à l’endroit de cette juridiction tant décriée sur le continent. La dernière : le gouvernement, par le biais du ministre de la Justice, Sidiki Kaba, qui est par ailleurs président de l’Assemblée des États-parties, a offert hier, jeudi 16 février, un tableau d’art à la présidente de la CPI, la juge Silvia Fernandez de Gurmendi.

Il s’agit d’une œuvre portant la signature du peintre Kalidou Kassé et intitulée « La paix par la justice ». « Cette œuvre unique, par sa conception, et pertinente, par son message, saura, je l’espère, contribuer au rayonnement de la justice et marquer l’engagement di Sénégal aux principes de paix et de justice », a prié le Garde des Sceaux.

La présidente de la Cour s’est, pour sa part, enflammée : « Cette œuvre d’art est remarquable parce qu’elle a été créée spécifiquement pour la Cour, se voulant le reflet de l’histoire derrière sa création et des valeurs qu’elle représente. »

Avant le Sénégal, le Japon, la Tunisie, le Liechtenstein, la Slovaquie et la Corée ont offert des œuvres d’art à la CPI.

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE