Partager
ANNONCE

Quelques jours après la mise sur pied de la coalition « And Suxali Senegaal » par le secrétaire général de la fédération Pds Touba, l’ancien Président  manœuvre dans la ville sainte pour contre-attaquer. Sa stratégie de combler le vide semble déjà porter ses fruits.

Serigne Abdou Samath Mbacké Maty Lèye, fils du khalife général des mourides, aurait accepté de diriger les troupes libérales en vue des prochaines législatives prévues en juillet 2017.

« Je suis un citoyen mû par la défense des intérêts des populations et toute action qui va dans ce sens, je ne l’écarte pas. L’avenir nous en dira plus sur cette question », a réagi le fils du khalife dans les colonnes de L’Observateur.

Le ralliement de Serigne Abdou Samath Mbacké pour diriger la liste unique de l’opposition dans le département de Mbacké risque de réduire les chances de la coalition benno Bokk Yakaar dans la zone avec le lancement du mouvement « Taxaw Joon Ngir Bakh » par Djily Kébé, beau-frère du porte-parole du Khalife des mourides, Serigne Bassirou Khadre qui critique sévèrement la gestion du régime en place et exclut toute forme de compromission avec le Macky.

Senegal7.com

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE