Partager
ANNONCE

Comme annoncé hier, les insulaires ont mis leur menace à exécution. Il sont bloqué la chaloupe à midi pour dénoncer la gestion de leur moyen et unique transport.  Ils ne veulent plus entendre parler du port de Dakar s’agissant de la gestion de la liaison maritime Dakar Gorée. Les nombreux dysfonctionnements notés dans la gestion de la chaloupe avec son lot de conséquences, hantent leur sommeil et les met sur le pied de guerre. Un d’entre eux, Djibril Seck, Conseiller municipal à Gorée et à la ville de Dakar laisse entendre  que depuis le mois de Décembre 2016, les goréens-nés vivent le calvaire. « Nous qui dépendons entièrement de la Liaison Maritime Gorée Dakar, nous subissons les affres des états d’âmes du personnel. Chaque traversée devient problématique. Depuis cette date, une seule chaloupe dessert l’ile de Gorée, La LMGD continue pourtant à nous déverser des milliers d’élèves et des touristes par jour. Ayant comme seul objectif, l’évolution constante de son chiffre d’affaires, la Liaison ne respecte même plus les horaires officiels. A présent, coté Administration de la chaloupe, c’est « l’armée mexicaine », une assemblée de militants casés, sans aucun professionnalisme, aucune formation en milieu marin », dit-il.

Senegal7

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE