Partager

C’est un véritable cri du cœur des malades du coeur. Selon Ibrahima Keita, Secrétaire général de «cœur solidaire» sur la Rfm : «le sintrom 4 milligrammes qui est acheté à 1 500 F Cfa et prescrit à vie aux malades, manque dans les pharmacies du pays. Il y a deus autres médicaments qui peuvent le remplacer, mais pas à la portée de tout le monde».

Il avance, qu’«avec cette rupture, sont les 400 malades du cœur recensés au Sénégal qui sont inquiets, parce que sans ce médicament, le sang ne peut plus circuler normalement et cela conduit à la perte de vie».

C’est pourquoi, dit-il, «nous interpellons les autorités étatiques et les pharmaciens pour tout faire pour que ce médicaments soit disponible avant que l’irréparable ne se produit».

LAISSER UNE RÉPONSE