Partager

Le général Bora Colley, ex-patron de la tristement célèbre prison de Mile 2, a été libéré par la Dic après plusieurs jours d’interrogatoire. Il a automatiquement rallié la Guinée-Bissau, sa terre d’exil.

L’audition de Bora Colley a permis, selon les enquêteurs, d’obtenir «des informations précieuses». Celles-ci auraient-t-elles permis la découverte d’une cache d’armes à Kanilaï, le village natal de Jammeh ? Tout porte à la croire.

L’ex-patron de Mile 2 a été arrêté à Mpack, en territoire sénégalais, juste après le départ en exil de Yaya Jammeh. Son arrestation a été suivie de celle de quatre autres proches du prédécesseur d’Adama Barrow dont son photographe officiel et un cameraman de la télévision publique gambienne (Grts).

Ces derniers étaient du voyage lors du départ en exil de Jammeh. Malheureusement pour eux, ils n’iront pas jusqu’en Guinée équatoriale, où s’est réfugié l’ancien chef de l’État. Ils ont été priés de rebrousser chemin à Conakry où Jammeh a transité avant de rejoindre sa destination finale.

 

(Source : Libération)

LAISSER UN COMMENTAIRE