Partager
Publicité Home Page
Publicité 3
Un centre de simulation chirurgicale sera érigé à Dakar dans un site laissé à l’appréciation du Collège Ouest africain des chirurgiens (WACS en anglais), a annoncé le Chef de l’Etat, Macky Sall, à la clôture jeudi de la Conférence annuelle de l’organisation.

« J’ai tout de suite donné mon accord pour la construction de ce centre de simulation chirurgicale après avoir pris soin de demander le coût estimé à 2 millions de dollars », a-t-il dit devant les membres du collège réunis pour la 59e Conférence de cette organisation.

Publicité
Publicité
Le président Sall a ainsi pris l’engagement de le réaliser « dans les meilleurs délais » pour permettre aux chirurgiens du Sénégal et de la sous-région de bénéficier « des meilleurs standards » possibles.
« Cette organisation porte le sceau de l’intégration à l’heure où la libre circulation des personnes et des biens, le passeport et la carte d’identité biométrique installent progressivement la communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest comme communauté des peuples », a-t-il ajouté.
« Votre prestigieux collège dont l’histoire remonte à 1960 peut être fière d’avoir fait œuvre pionnière à travers l’intégration dans le domaine de la santé », a-t-il dit.
Le Président Sall a ainsi laissé le choix aux chirurgiens de déterminer le site du centre, à « l’Université Amadou Makhtar Mbow » par exemple, « sur un terrain propre, autonome, équidistant des universités », ou ailleurs, « là où vous voulez, on va trouver un terrain ».
Auparavant, le nouveau président du Collège, professeur Maguèye Guèye, élu au terme de la conférence de trois jours, avait émis, dans son allocution, le souhait de la construction par l’Etat d’un centre de simulation chirurgicale.
Par ce centre de simulation chirurgicale, il s’agit également pour les professionnels et les étudiants de relever le défi d’un plateau médical adéquat, la question des équipements chirurgicaux et de leur entretien, selon le président Sall.
Répondant ainsi favorablement au vœu du Collège ouest africain des chirurgiens, le chef de l’Etat dit voir à travers ce centre un moyen de relever le défi de la qualité des ressources humaines sans laquelle il ne peut y avoir de soins chirurgicaux de qualité.
Pour le Chef de l’Etat, derrière le thème de la Conférence « Assurer l’accès aux soins chirurgicaux », il y a également la problématique plus générale de l’accès aux soins pour une meilleure santé des populations.
« La disponibilité des ressources humaines et matérielles ne garantit pas nécessairement l’accès aux soins si on ne peut pas supporter le coût », a également relevé Macky Sall.
Cette problématique interpelle aussi bien pouvoirs publics que praticiens de la santé, a-t-il dit.
Maguèye Guèye, nouveau Président de cet institution régionale de formation dans les domaines de la chirurgie avec plus de 7000 membres, compte inscrire son mandat dans « l’accélération de l’intégration sous-régionale à travers ce centre et d’autres du même genre ».
« Un plaidoyer sera fait auprès de tous les chefs de l’Etat de la zone pour que des terrains puissent être mis à leur disposition pour l’érection d’une Maison de la Chirurgie à l’instar de la Maison de la presse érigée sur la Corniche face à la mer », a-t-il promis.
Ouverte mardi à Dakar, la Conférence annuelle des chirurgiens d’Afrique de l’Ouest a été précédée d’un programme d’activités de sensibilisation chirurgicale d’un mois lancé en début janvier au centre de santé Maguilen Senghor.
 Source : APS
Hassana DIALLO/Senegal7
Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE